Le secret ultime pour réussir la cuisson du riz à sushi

Publié le 1 août 2018

Vous êtes prêts à vous lancer dans l’aventure de créer vos propres sushis... mais une ultime interrogation demeure? Vous avez peur de manquer la première étape qui est déterminante pour la confection de vos sushis: la cuisson du riz à sushi. Pas de panique! Vous allez voir, ce n’est vraiment pas sorcier…

Choisir le bon riz à sushi

Il est vrai qu’une visite dans l’allée du riz à l’épicerie peut étourdir. Quand exactement le nombre de sortes de riz disponibles en magasin s’est-il multiplié autant? Nous vous recommandons donc de savoir exactement ce que vous cherchez avant de partir acheter votre fameux riz à sushi ou sinon vous risquez de vous retrouver malgré vous au cœur d’une chasse au trésor.

C’est bien connu, le riz à sushi est très collant! Mais ne vous laissez pas tromper par cette caractéristique attribuée très souvent au riz jasmin. C’est plutôt du riz calrose que vous devez acheter pour la confection de vos sushis.

Les caractéristiques du riz Calrose

  • Non parfumé
  • Grains moyens
  • Très très collant! (Parfait pour la confection de sushis!)

Rincez, rincez, rincez

La première étape pour réussir la cuisson du riz à sushi et, disons-le, le secret ultime, consiste à rincer le riz à l’eau très froide et à plusieurs reprises. Cette étape permet d’enlever l’amidon et la poussière qui se retrouvent naturellement sur les grains de riz. Rincez tant que votre eau ne deviendra pas claire lorsque vous brassez les grains de riz.

Cuiseur à riz : oui ou non?

Oui! Oui! Oui! Pourquoi se compliquer la vie quand c’est possible de faire simple? La reine des sushis Geneviève Everell le dit elle-même : n’ajoutez pas un coefficient de difficulté supplémentaire à votre confection de sushis en décidant de faire cuire votre riz à la main! Le cuiseur à riz est si pratique! Il fait le travail à la perfection pendant que vous pouvez préparer les autres ingrédients.

Pendant la confection des sushis

Si vous suivez le cours de sushis Geneviève Everell enseigne l’art des sushis, vous aurez droit à une multitude de ses trucs de pro. Votre coach partage tout, tout, tout avec vous!

Parce que nous avons envie de vous gâter, voici celui qu’elle donne pour bien travailler avec le riz collant. Geneviève recommande de garder un bol d’eau froide près de vous quand vous étendez le riz sur la feuille d’algue, de riz ou de soya. Comme le riz est très collant, c’est pratique de tremper souvent nos doigts pour se libérer des grains de riz qui collent alors que nous essayons de garder une bonne dextérité pour faire un travail minutieux.

Bon appétit!